Visite virtuelle de l'expo PROHIBITION

L'expo PROHIBITION est maintenant terminée. Elle a connu un franc succès, comme la précédente qui avait présenté Jehane Benoit au menu du musée. Pour ceux qui l'ont manquée, nous avons cependant pensé de vous la faire revivre à partir des photos qui suivent. Il est aussi encore possible de se procurer des affiches, des drapeaux, certains tableaux et même des photos... cliquez ici pour en savoir plus.
En entrant, l'œil est aussitôt attiré par le bar, sur la gauche. À remarquer : la frontière qui sépare le bar, légalement situé au Canada, et le reste, aux USA. On y trouve particulièrement des produits de vignobles de la région ou du Domaine Pinnacle, principal partenaire de l'exposition.
Puis, en revenant vers la droite, le salon du bordel de Queen Lill, tenancière dont l'établissement était justement à cheval sur la frontière entre le Vermont et le Québec.
Au fond de la salle d'exposition, c'est l'espace réservé aux alambics qui ont jadis servis à distiller le whisky de patate ou autres alcools frelatés.


Tout près, aux aguets, on découvre l'uniforme de la Police des Liqueurs et celui de la Police de l'État de New-York. Ainsi que les vitrines avec les artéfacts sur la tempérance, la Police des Liqueurs et la bière Frontenac (prêtés par Peter McAuslan, de la brasserie du même nom).



Des textes, des photos, des œuvres d'artistes de la région... et le piano pour créer l'atmosphère. Toute une expo!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire